Courtier horticole

Le guichet unique pour les professionnels de l'horticulture

En savoir plus

La base des besoins en irrigation

Le coefficient de culture (Crop Coefficient)

Philippe-Michael Caron, Spécialiste accrédité en Irrigation Agricole

 

En tant que spécialiste en irrigation agricole au service de Récoltech Accessoires Maraîchers Inc depuis près de 10 ans, beaucoup de questions pointues se présentent et croyez-moi, les réponses ne sont pas toujours évidentes et limpides. Au cours des prochaines semaines, prochains mois et peut-être prochaines années, je serai à votre disposition pour répondre aux interrogations les plus préoccupantes des gens de l’industrie en matière d’irrigation et d’application de fertilisation soluble. Aujourd’hui, je répondrai à l’une des questions les plus fréquemment posées par tous les intervenants du milieu agricole et horticole : quelle est la quantité d’eau que je dois appliquer à ma plante ?

 

La réponse pourra sembler flou, mais il s’agit de la meilleure réponse : Cela dépend !

 

En fait, cela dépend de quoi ? Plusieurs facteurs influencent la quantité applicable d’eau pour une plante. Les principaux sont :

 

  • Le coefficient de culture
  • Le stade de développement de la plante
  • Le type de sol ou le type de terreau dans lequel nous travaillions
  • L’évapotranspiration de base
  • La température ambiante incluant l’indice de chaleur, vitesse des vents et radiations
  • Le système d’irrigation disponible
  • L’eau disponible
  • L’espace disponible (sol ou pot ou planche ou autres)
  • Les objectifs d’irrigation
  • Autres facteurs

 

Attardons-nous alors sur le sujet qui nous intéresse, le coefficient de culture ou, plus connu sous sa forme anglophone, le Crop Coefficient. Tout d’abord, qu’est-ce que le coefficient de culture? Relativement simple, il s’agit d’une courbe graphique ou d’un tableau indiquant les besoins quotidien en eau d’une plante selon son stade de croissance selon une évapotranspiration de référence. Pour imager le tout, voici la courbe graphique ainsi que le tableau de coefficient de culture de la fraise :

Tableau irrigation

irrigation fraise

 

Pour décrire rapidement les éléments du coefficient de culture :

  • Le stade de développement de la plante se compte toujours sur 200%.

    • 0% étant le départ de la vie de la plante

    • 100% étant lors de la production de son premier fruit ou grain

    • 200% lors de sa mort ou de la fin de la saison

  • La donnée de base du coefficient est l’évapotranspiration de base que l’on chiffre à 1,0, soit 5,0mm d’eau quotidiennement

 

Évidemment, il est intéressant d’avoir cette donnée entre ses mains, mais encore faut-il savoir comment l’appliquer. Encore une fois, très simple, tout se calcul en fonction de la donnée de référence 1,0 = 5,0mm d’eau par jour.

 

Voici un exemple :

 

Au début du printemps, votre plantation de fraises commence à prendre de la vigueur. Elle est grosso-modo à 40% de son stade de croissance. Combien d’eau ma plante a-t-elle besoin quotidiennement?

 

Solution :

 

Selon le graphique/tableau de coefficient de culture de la fraise (comme ci-haut), à 40% de son stade de développement, son coefficient est de 0,48.

 

Si 1.0 = 5.0mm d’eau par jour, 0,48 = 2,4mm d’eau par jour

 

Aussi simple que cela ! Évidemment, le mieux est de s’asseoir en début de saison et de planifier un agenda hebdomadaire d’irrigation afin d’éviter le gaspillage d’eau et d’énergie inutilement. Finalement, il vous faut également savoir la performance de votre système d’irrigation en terme de taux de précipitation afin de pouvoir déterminer une donnée de temps d’irrigation. Avoir un pluviomètre si vous êtes à l’extérieur serait également une bonne idée, car il vous permettrait de savoir si la pluie tombée fût suffisante ou non.

 

La courbe ou le tableau de coefficient de culture agissent comme un point de référence et sont soumis à plusieurs facteurs d’ajustement. Comme les producteurs agricoles et horticoles manquent souvent de temps, le fait de pouvoir compter sur une donnée de base médiane ne peut que faire augmenter les résultats en gardant la plante dans une zone de confort, tout en économisant eau et énergie. Pour le reste, si voulez être  »parfait », il n’y a pas de recette miracle, il faudra du temps quotidiennement pour mettre à jour tous les facteurs influençant la durée des irrigations. Il existe cependant des chartes d’ajustements universelles.

 

Pour terminer, chaque plante possède son coefficient de culture, sans exception. Si votre production est une culture émergente, il est possible que les calculs n’aient pas encore été effectué, mais l’utilisation d’un coefficient de culture d’une plante de la même famille que la vôtre pourrait grandement vous aider. Vous pouvez trouvez les données dans les ouvrages spécialisées, sur internet ou demandez à l’un de nos spécialistes chez Récoltech.

 

Espérant que tout cela a pu vous éclairer, n’hésitez pas à communiquer vos questions, il me fera un plaisir de vous répondre.

 

Bonne saison !
Philippe-Michael CaronCertificat spécialiste en irrigation agricole
Spécialiste en irrigation agricole certifié
Récoltech Accessoires Maraichers Inc.
philippe@recoltech.com

www.recoltech.com