Courtier horticole

Le guichet unique pour les professionnels de l'horticulture

En savoir plus

Un danger qui guette nos asclépiades tubéreuses – Infolettre 20141119

Bonjour à tous,

Je vous parle aujourd’hui d’un insecte qui a carrément bouffé les asclépiades tubéreuses au Jardin botanique Roger-Van den Hende à Québec cet été. C’est lorsque j’ai demandé à Jean-Denis de valider l’identification de Labidomera clivicollis cette semaine que j’ai appris cela. J’avais pris la photo de l’insecte sur le rivage du Domaine Joly-De Lotbinière le 29 août 2014.

Labidomera clivicollis (Kirby, 1837)
La chrysomèle de l’asclépiade

L’achrysomèle de l'asclépiadesclépiade tubéreuse attire le monarque, un très beau papillon qui n’endommage pas le plant, mais quand elle attire la chrysomèle de l’asclépiade, la plante court à sa perte.

Cet insecte très vorace qui s’alimente des feuilles et des fleurs de l’asclépiade commune est un herbivore redoutable pour l’asclépiade tubéreuse. Comme quoi il ne faut pas seulement se méfier des herbivores vertébrés comme les cerfs et les lièvres dans nos jardins …

 

 

 


Asclepias tuberosa (L’asclépiade tubéreuse)

 asclépiades tubéreuses

 

Il est plutôt rare de pouvoir admirer de belles inflorescences orange chez les plantes vivaces. Aussi lorsque nous voyons, pour la première fois, la brillance de la floraison de l’asclépiade tubéreuse, nous sommes immédiatement séduits. Les petites fleurs de cette plante charmante, à cinq pétales, sont portées en bouquets. Lente à sortir au printemps, l’asclépiade tubéreuse enthousiasme même les moins sensibles lors de sa floraison de mi-été. Les tiges fleuries se comportent très bien en fleurs coupées. L’asclépiade tubéreuse est très rare au Québec et on retrouve seulement que 2-3 populations le long de la rivière des Outaouais dans le secteur du lac des Chats.

L’asclépiade tubéreuse prospère bien en plein soleil dans un sol sablonneux et bien drainé, voir pauvre. Elle résiste donc bien à la sécheresse. Le plant peut atteindre 76 cm (2½ pi) de hauteur par 45 cm (1½ pi) de largeur. On peut obtenir facilement l’asclépiade tubéreuse par semis, mais il faudra attendre 2 à 3 ans pour que les plants produisent leur floraison. Surnommée en anglais Butterfly weed, l’asclépiade tubéreuse produit un nectar très recherché par les papillons.

Butterfly weed

La chrysomèle de l’asclépiade est un gros insecte que l’on aperçoit facilement. On peut donc facilement les voir quand elles s’alimentent des fibres d’une feuille comme nous le montre la photo ci-dessous. Leurs pièces buccales de type broyeur sont très efficaces.

chrysomèle de l'asclépiade

Lorsque la chrysomèle de l’asclépiade se nourrit sur une asclépiade, elle devient empoisonnée. Les oiseaux ne la consomment donc pas, car le latex produit par l’asclépiade est toxique pour la plupart des insectes et les oiseaux. Ses couleurs rouge orange et noir annonce ce danger aux oiseaux.

Pour éviter leur ravage il faut éliminer les oeufs, les larves et les adultes.

Rock Giguère
2014-11-19