Courtier horticole

Le guichet unique pour les professionnels de l'horticulture

En savoir plus

Filet anti-insecte

La sélection de votre filet anti-insecte

Le filet anti-insecte n’est pas une science compliquée à la base, il s’agit d’une barrière physique empêchant les insectes nuisibles de venir diminuer le rendement et la santé de votre production agricole ou horticole. Cependant, ce n’est pas parce que le principe est simple qu’il faut en négliger la sélection. Les principaux points à vérifier lors de la sélection de votre filet sont : la taille des mailles, la qualité de conception (le poids), le taux d’ombrage et finalement, la porosité face à l’eau et au vent.

cécidomyie du chou

La taille des mailles de votre filet.

Ce n’est pas une obligation d’avoir le filet anti-insecte avec la plus petite maille possible, le tout dépend en fait de l’insecte que vous avez à combattre. Évidemment, si votre ennemi est la cécidomyie du chou, avec son corps inférieur à un millimètre, vos mailles doivent être les plus fines possible. D’un autre coté, si l’insecte nuisible à votre production est un type de scarabée, nul besoin de mailles extrêmement fines engendrant ombrage, porosité et coûts supplémentaires inutiles. C’est pourquoi, lorsque vous discutez avec votre distributeur de filet, sachez quel(s) insecte(s) vous désirez combattre, vous serez alors en mesure d’avoir le produit le plus adéquat en fonction de vos besoins réels. Par exemple, disponible chez Récoltech, le filet de type AF4040 sont ceux avec les mailles les plus fines, combattant principalement la cécidomyie, le filet de type AF68 est excellent contre les thrips et autres mouches tandis que le AF1818, avec les mailles les plus larges, est excellent contre tous les types de scarabée.

teigne du poireaux

La qualité de conception et le poids du filet.

Ces deux éléments sont intimement liés pour la simple et bonne raison que lorsque le filet possède un poids élevé sur une surface déterminée (plus souvent qu’autrement en grammes au mètre carré), la résine plastique de conception divulgue sa qualité et son épaisseur. Cette qualité réside surtout dans l’amortissement de l’investissement de votre filet. À titre de référence, lorsque le poids du filets est en dessous de 40 grammes au mètre carré (la plupart des produits sur le marché en dessous de cette épaisseur est de 25 grammes au mètre carré) sa durée de vie dépassera rarement deux saisons/années complètes. Au-dessus de 40 grammes au mètre carré, on parle d’un produit avec une durée de vie de plus de quatre saisons/années.

Insectes nuisibles au jardin

L’ombrage crée par votre filet.

Les plantes ont besoin de lumière afin de créer de la photosynthèse. Au Québec, comme les heures d’ensoleillement sont comptées, il ne faudrait surtout pas que le taux d’ombrage de votre filet soit trop élevé et ralentisse le développement de votre production. Le taux maximum que devrait avoir un filet est de 12%. Évidemment, plus les mailles des filets sont petites, plus le taux d’ombrage sera élevé. Ayez cette information en tête elle pourrait faire une énorme différence.

La porosité face à l’air et l’eau.

Comme les filets anti-insectes sont des barrières physiques, cela implique une friction supplémentaire pour le mouvement éolien et le mouvement des précipitations.

Concernant le mouvement éolien, la stagnation additionnelle de l’air ambiant diminuera l’évapotranspiration de vos plantes, mais augmentera la température. Il faut alors être vigilent lors des journées particulièrement chaudes et peu venteuses, il pourrait s’y créer un micro-climat plus chaud et plus humide (dans certaines limites raisonnables).

Pour ce qui est de la porosité à l’eau, le pourcentage de porosité (souvent aux alentours de 15%) pourrait s’avérer un facteur de stress hydrique pour votre plante. Évidemment, encore une fois, il s’agit d’un question de grandeur de mailles. Plus les mailles sont petites, plus la porosité sera élevée. L’installation d’un pluviomètre sous le filet et à l’extérieur du filet est alors recommandée afin de connaître le différentiel de précipitation reçu et ainsi rester dans le suivi précis de son plan d’irrigation.

Voilà! Aussi simple que cela. Suffit alors pour vous de bien cibler vos besoins afin d’obtenir le produit idéal.

Au final; quatre éléments à retenir :

  • Les mailles
  • Le poids/qualité
  • L’ombrage
  • La porosité (air/eau)

Les conseillers de Récoltech sont également disponibles pour vous aider si vous avez des questions.

Bonne saison!

Philippe-Michael CaronCertificat spécialiste en irrigation agricole
Spécialiste en irrigation agricole certifié
Récoltech Accessoires Maraichers Inc.
philippe@recoltech.com
www.recoltech.com
450-454-6996 / Sans Frais : 1-877-254-6996