Courtier horticole

Le guichet unique pour les professionnels de l'horticulture

En savoir plus

La mixité des plantes | Rock Giguère

J’ai donné une conférence sur ce sujet aux membres de l’Association des Responsables d’Espaces verts du Québec (AREVQ) lors de la tenue de l’Expo-FIHOQ 2015 à Montréal. Quand on m’a précisé le sujet, je me suis dit : pourquoi ai-je accepté de faire un exposé sur une telle matière ! À prime abord, je croyais parler de thèmes faciles pour moi, mais après discussion on m’a orienté sur le contenu suivant : «l’aménagement et les agencements, en pleine terre et en contenant, en tenant compte des mixtes possibles autant au niveau esthétique qu’au niveau technique : pH, régime hydrique, fertilisation, compagnonnage, contraintes entre les plantes, etc.». J’ai rencontré la présidente après la tenue de ma conférence, madame Marie-Josée Morin, et elle m’a dit : monsieur Giguère, on voulait vous sortir de votre zone de confort. Je lui ai répondu qu’elle avait réussi. Mais cela m’a permis de mieux comprendre ce thème.

Mix de plante

Mixité des végétaux dans une platebande de Saint-Jacques de Montcalm.

 

Définition

La mixité des végétaux, c’est mélanger des plantes en agriculture comme en horticulture ornementale. Cette polyculture, qui fait varier la diversité génétique, s’oppose à la monoculture.

Monoculture : la culture simultanée et à grande échelle de plantes qui sont identiques sur le plan génétique. Ex: un champ de lavandes ou une parcelle de tomates de la même espèce.

Polyculture : la culture simultanée de plusieurs espèces végétales dans un bac, dans une platebande (mixed border) ou dans un potager.

On dit que la Nature n’aime pas l’uniformité.

 

La mixité des plantes en agriculture

Des études récentes démontrent que la polyculture donne un meilleur rendement que la monoculture, un véritable paradigme vis-à-vis notre mode de fonctionnement actuel. Ce constat a été publié en 2015 par le Centre d’Écologie Fonctionnelle & Évolutive de l’Université de Montpellier. Le rendement augmente même en situation de sécheresse. On peut donc utiliser la biodiversité des plantes pour augmenter la performance des plantes. La mixité s’inscrit donc dans une recherche de rendement, plutôt qu’esthétique.

Mix de plante

Mon expérience au Cameroun : nous voyons ici une monoculture de tomates. Le besoin d’arrosage

est très grand et leur culture en saison sèche (trois mois sans eau) est presque  impossible à réaliser.

Mix de plante

Toujours au Cameroun. Les plants de tomates sont intégrés à travers d’autres plantes potagère, donc une situation de polyculture.

Les plantes souffrent moins de sécheresses et s’autoprotègent. Leur culture est plus facile en saison sèche.

 

La mixité des plantes en horticulture ornementale

 

La mixité des plantes en horticulture ornementale, c’est une recherche esthétique où l’on compose un tableau vivant avec un mélange de plantes qui peuvent être annuelles, vivaces, bulbeuses, arbustives, grimpantes, etc. La composition peut être effectuée dans un bac, dans une platebande (mixed-border) ou dans un potager.

 

Les plantes se complètent entre elles

Dans une monoculture, toutes les plantes vont bien ou vont mal, car elles sont toutes sensibles à la même faiblesse.

Dans une polyculture, chaque individu a sa propre capacité de résistance dans un mélange, compte tenu que les plantes extraient l’eau et les nutriments à des profondeurs différentes. Donc, sous des conditions extrêmes, certaines plantes sont moins affectées.

 

Diminution de la déshydratation du sol

En plantant les plantes de façon très serrée, cela diminue la surface du sol exposée au soleil. Ainsi, l’humidité du sol est mieux conservée.

 

Libération d’humidité

Les plantes qui possèdent des systèmes racinaires profonds peuvent aller chercher leur eau plus profondément. Ensuite, elles transpirent par leurs feuilles et les plantes avoisinantes peuvent profiter de cette humidité lorsque c’est plus sec. Les grandes feuilles libèrent plus d’humidité que les petites feuilles.

 

Réduction de la compétition pour le soleil et l’eau

On peut aussi choisir nos plantes en fonction de leur croissance. Dans un potager, une plante qui pousse rapidement va protéger une plante de croissance lente qui va pouvoir se développer lorsque la plante protectrice sera récoltée.

Mix de plante

Un bel exemple de mixité naturelle.

 

Le compagnonnage

Les plantes possèdent des attributs attractifs, répulsifs et même nourriciers. On peut créer des collaborations en associant certains plantes ou légumes pour qu’ils se protègent mutuellement. Par exemple, une plante va attirer un insecte qui va s’attaquer aux ravageurs qui peuvent attaquer sa voisine. D’autres sont des répulsifs.

Mix de plante

Intercaler les oeillets d’Inde dans un potager éloignent les nématodes.

Mix de plante

Les fines herbes et les plantes aromatiques camouflent l’odeur des plantes voisines à leurs prédateurs.

 

LA CULTURE DE LA MIXITÉ

L’approche générale

L’adage qui veut que «les plantes dans un arrangement ou dans une platebande doivent avoir les mêmes conditions de culture» me semble exagéré. Qui se promène avec son kit pour mesurer le pH du sol en plaçant les plantes dans son jardin ? Peu de personnes et pourtant plusieurs réussissent de beaux aménagements. Qui choisit ses plantes en fonction des besoins de l’arrosage dans une potée fleurie ? Peu de personnes et pourtant plusieurs réussissent de beaux arrangements en contenant. En conclusion, la mixité des plantes n’exige pas en principe de conditions spéciales, à moins de vouloir cultiver un cactus avec un nénuphar !

Mix de plante

Chez-moi : je n’ai jamais tenu compte du pH de mon sol ou des besoins

de la plante en ce sens. Je me fie à mon compost.

 

L’adaptation des plantes à leur milieu de culture

Plusieurs plantes sont des généralistes flexibles, en ce sens qu’elles peuvent adopter leur métabolisme pour s’adapter à un grand nombre de conditions environnementales. Cette adaptation est plus difficile pour les plantes spécialistes, comme les cactées, qui ne s’adaptent qu’à très peu de conditions de culture.

La fertilisation

Aujourd’hui, le compost est un incontournable, car les matières organiques sont prédigérées et sont plus rapidement assimilables par la plante. On peut aussi compléter par des engrais organiques. L’approche préconisée est de nourrir le sol et non la plante. Donc, on amende les sols et on fabrique les terreaux commerciaux pour qu’ils répondent au besoins généraux des plantes, appuyé par les mycorhizes qui vont supporter la plante en situation de stress hydrique ou nutritionnel. On ne prend pas une assurance pour passer au feu mais pour prévenir.

 compost Chez-moi je me fie à mon compost.

 

L’arrosage

L’eau de pluie est une source naturelle qui peut être utilisée pour les besoins en eau des plantes. Elle fournit une bonne quantité d’eau non calcaire, non chlorée et souvent pas trop froide. Aussi, elle ne contient pas d’éléments indésirables comme le calcaire et le chlore. Certains jardiniers européens la surnomment l’or bleu tombé du ciel.

compost

 

L’ESTHÉTIQUE ET LA MIXITÉ DES PLANTES
Introduction

Un aménagement réussi ainsi que l’utilisation et l’association harmonieuse des végétaux repose sur certains aspects des plantes et sur des principes d’aménagement qui ont fait leur preuve avec le temps.

L’aspect visuel de la plante

Les aspects visuels de la plante comme sa dimension, sa forme, sa texture et sa couleur contribuent à la forme esthétique et pratique de l’aménagement d’une platebande (mixed-border) ou d’un arrangement en contenant.

Mix des plantes

Certaines plantes présentent une silhouette ou un graphisme particulier qui rehausse la décoration d’une cour ou d’un jardin.

 

Aménagement structurel

L’horticulture paysagiste est un art. On désire aujourd’hui que notre cour demeure attrayante le plus longtemps possible durant l’année.

Il faut donc aménager notre structure paysagère tel le ferait un architecte, comme une structure à trois dimensions avec des lignes, des hauteurs et de la texture.

Mix des plantes

Une bonne utilisation de la forme linéaire des végétaux.

Mix des plantes

Rythme et rappel.

 

LA MIXITÉ DES PLANTES DANS UN CONTENANT
La confection d’un arrangement en contenant

Étape 1 :         Choisissez une plante qui deviendra la pièce maîtresse de votre arrangement.

 

Étape 2 :         Choisissez deux à trois plantes retombantes pour donner du mouvement et de la grâce à votre arrangement.

 

Étape 3 :         Choisissez deux à trois plantes d’accompagnement pour donner du foisonnement et de la richesse à l’ensemble.

 

Étape 4 :         Plantez votre design dans votre contenant favori.

 

Étape 5 :         Amusez-vous durant toute la belle saison en compagnie de vos plantes et de votre œuvre d’art.

Mix des plantes

Mix des plantes

Mix des plantes

LA MIXITÉ AU POTAGER

Mix des plantes

Note : Les photos des plantes qui ont fait l’objet de cette infolettre seront disponibles sous peu sur le site : www.millettephotosdeplantes.com.

 

Au plaisir !!!!!!         Enjoy !!!!!!!!

 

Rock Giguère

2015-11-05